La Seconde édition des Rencontres du Land of African Business a été le lieu de la finale du concours de African Rethink Awards (ARA), qui a invité les représentants d’une quarantaine de start-up issue d’une vingtaine de pays pour présenter leurs initiatives. Ces jeunes entrepreneurs africains ou issus de la diaspora avaient été retenus au terme d’un processus de sélection dont les critères s’appuient sur les valeurs d’engagement sociétal, économique, environnemental et d’innovation.

0

Quatre Prix ont été décernés :

12-2 – Le Grand Prix a été remis par Françoise Le Guennou-Remarck, directrice des relations institutionnelles et de la communication du Groupe CFAO à l’entreprise tanzanienne EcoAct Tanzania, représentée par Christian Hafidh Mwijage. EcoAct transforme les déchets plastiques en matériaux de construction synthétique, luttant ainsi contre la déforestation et le réchauffement climatique. Elle implique les femmes dans la collecte des déchets en leur offrant des soins pour leurs enfants.

10 – Le Prix de l’Entrepreneuriat Féminin a été remis par Jaleh Bradea, directrice de Projets Canal + Overseas à l’Ougandaise Brenda Katwesigye, pour son entreprise Wazi Vision.

Elle qui offre aux écoliers des soins optiques abordables par des diagnostics efficaces et des paires de lunettes conçues à partir de plastique recyclé.

12 – Le Prix de la Diaspora a été décerné par Pape Samb, président fondateur du Global Youth Innovation Network, à Boubacar Sagna pour sa société franco-sénégalaise Yenni. Cette entreprise propose un dispositif de paiement des soins santé en ligne permettant aux membres de la diaspora africaine de faire bénéficier leurs proches de consultations médicales et de médicaments au Sénégal.

6

– Le Prix de l’Encouragement, remis par Olivier Mousson, Président la Société pour l’Encouragement de l’Industrie Nationale, a récompensé la Nigérienne Mariama Mamane pour son entreprise Jacigreen, qui produit un engrais naturel par compostage de jacinthe d’eau, plante nuisible à la biodiversité aquatique. Le biogaz issus du processus de production est récupéré en énergie électrique.

Dans la catégorie Grand Prix, les deuxième et troisième places ont été décernées à :
– La société nigériane Coldhubs qui conçoit, assemble et implémente des chambres froides fonctionnant à l’énergie solaire pour les communautés rurales et coopératives agricoles.
Island Bio, programme sociétal d’agrobusiness implanté à l’Ile Maurice, fondé sur la permaculture (technique qui associe agroécologie, construction écologique et énergies renouvelables) de jardins communautaire.
Dans la catégorie Entrepreneuriat féminin, les deuxième et troisième places ont été décernées à :
– L’entreprise togolaise Urbanattic qui propose un service de maraîchage urbain répondant à la fois à des problématiques d’approvisionnement et d’embellissement des villes.
– L’entreprise malienne de transformation agricole Zabbaan Holding qui produit notamment des jus de fruits haut de gamme avec une démarche liant développement socio-économique et environnemental.
Dans la catégorie Diapora, les deuxième et troisième places ont été décernées à :
MEDX e-Health Center, plate-forme camerounaise et néerlandaise qui propose un portail électronique garantissant aux patients qualité, accès sécurité de paiement et coordination des soins.
Voltatic, une entreprise franco-burkinabé spécialisée dans l’ingénierie et la mise en place de coopératives de gestion de mini centrales solaires.

1617